Bénin: les FCBE deviennent un parti politique

11/02/2018 23:230 commentaire

Thomas Boni Yayi en juin 2015. © AFP PHOTO / BERTRAND GUAY

Au Bénin, les Forces Cauris pour un Bénin Emergent ont tenu leur deuxième congrès ordinaire le week-end passé à Parakou, la grande ville au nord du pays. Cette alliance d’une centaine de mouvements, qui soutenait le président Thomas Boni Yayi, devient un parti politique. L’ancien chef de l’Etat en est le président d’honneur. Un moyen de peser sur le jeu politique.
Le nom reste, la forme change. Créées en 2007 pour soutenir la politique de Thomas Boni Yayi, alors président, les Forces Cauris pour un Bénin Emergent, FCBE, deviennent un parti politique. Un parti d’opposition, comme l’a déclaré Valentin Djènontin, son secrétaire exécutif national. Le député, ancien ministre de la Justice de Boni Yayi, et qui lui est toujours resté loyal, a été élu à ce poste à l’unanimité.

Cette transformation était indispensable : l’alliance, qui a remporté toutes les élections jusqu’à sa défaite à la présidentielle de 2016, a enregistré les départs de nombreuses personnalités. Une clarification s’imposait pour se mettre en ordre de bataille en vue des législatives de l’an prochain.

C’est autour du carré des fidèles que s’organisent les instances dirigeantes : on retrouve plusieurs anciens ministres de Thomas Boni Yayi. L’ancien chef de l’Etat a été élu président d’honneur.

A l’occasion de ce congrès, il a effectué sa première sortie officielle depuis 2 ans. On lui prête l’intention de conduire une liste FCBE aux prochaines législatives. Info ou intox ?

En tout cas, d’après plusieurs politologues que vous avons interrogé, Boni Yayi sera plus qu’un président d’honneur. « Rien ne se fera sans lui », estime l’un d’entre eux.

Par RFI